Comment s’inscrire en Master ?

Lorsqu’un nouveau diplômé en Licence envisage de poursuivre ses études de Master, il se doit de bien s’informer afin de se préparer au mieux à la procédure d’inscription. Entre les dossiers à fournir, les dates limites à respecter, les frais à payer et le large choix de formations disponibles, il peut être très facile de se perdre. Pour vous aider, cet article vous explique toutes les conditions, les étapes ainsi que les modalités d’admission à respecter afin de réussir une inscription en Master. 

En résumé : 

  • l’inscription en Master se fait après la Licence suivant des modalités strictes ; 
  • l’admission se fait généralement par voie de concours ou par sélection de dossiers ; 
  • le choix de la formation devra être mentionné dans le dossier de candidature.

S’inscrire en Master : quelles sont les conditions à respecter ?

Tous les profils ne sont pas admissibles au Master. Il existe, effectivement, certaines conditions à respecter avant de pouvoir s’y inscrire :

 

Être titulaire d’une Licence

Le Master constitue le diplôme de deuxième cycle du système LMD – pour Licence – Master – Doctorat; Il s’obtient en 5 ans, soit 2 ans après la Licence. Pour pouvoir s’y inscrire, il est alors impératif d’avoir validé au préalable sa Licence. Celle-ci constitue le diplôme de premier cycle et s’obtient en 3 ans.

 

Fournir les documents requis

Le nouveau diplômé de Licence se devra de constituer un dossier de candidature qu’il déposera auprès de l’établissement auprès duquel il souhaite poursuivre ses études de Master. En fonction de l’école ou de l’institution choisie, il devra fournir certains documents particuliers.

L’on peut notamment citer une attestation du diplôme de Licence, une lettre de motivation, ainsi que les attestations de stages effectués. Le candidat peut éventuellement joindre une lettre de recommandation rédigée par un professeur de son ancien établissement.

 

Payer les frais d’inscription

Pour pouvoir s’inscrire en Master, il existe également des coûts de scolarité à verser. Le tarif normal à payer pour un an de Master auprès d’une faculté est alors de 243 euros. Toutefois, le montant annuel à payer pour un diplôme d’ingénieur, qui est également un diplôme de niveau bac +5, est de 2 500 euros.

 

Respecter les dates limites

Dès l’ouverture des inscriptions, il est important de prêter attention aux différentes dates et deadlines données. Le dépôt de candidature, les entretiens d’admission et l’inscription respectent des calendriers précis.

 

Quels sont les différents modes d’admission à un Master ? 

En fonction du Master visé et de l’établissement à intégrer, les modes d’admission peuvent être différents. En général, elle se fait soit par voie de concours, soit par sélection de dossiers.

 

L’admission de droit en Master

Celle-ci ne s’applique qu’aux étudiants qui décident de poursuivre leur Master dans le même établissement où ils ont passé leur Licence et, généralement, dans la même filière. Leur admission en Master est alors de droit. S’ils prévoient de changer d’établissement ou de domaines d’études, ils auront normalement à passer un concours ou à déposer leurs dossiers auprès du nouvel établissement.

 

L’admission par voie de concours

Certaines facultés et écoles comme celles de Commerce, par exemple, proposent des Masters qui ne sont accessibles qu’aux candidats qui auront passé et réussi le concours d’entrée. Ce sont les responsables de l’établissement qui organisent ce concours afin d’évaluer les compétences des candidats et sélectionner les plus aptes à suivre le programme de Master proposé. 

En général, le concours comprend des épreuves de culture générale comportant des questions directement liées au Master demandé. Une fois les épreuves écrites finies, les étudiants présélectionnés sont le plus souvent convoqués à un entretien avec un jury qui évaluera les motivations et le potentiel des candidats en vue d’une éventuelle sélection. Ce n’est qu’après cela qu’ils auront le choix de s’inscrire.

 

La sélection de dossiers

Certains programmes de Master sont également accessibles par voie de sélection. Dans ce cas, les candidats auront à fournir tous les documents requis pour constituer leur dossier de sélection. Il va sans dire que pour avoir plus de chances d’être admis, le candidat devra avoir une moyenne générale assez élevée, au moins 13, avec de bonnes notes pour les matières qui sont directement liées au Master visé.

 

Saisir les services rectoraux en cas de refus

Si vous avez une Licence, mais que vous n’avez réussi aucun concours d’entrée en Master et que vos dossiers n’ont été sélectionnés dans aucune faculté, il vous est encore possible de vous inscrire en Master. En effet, en cas de refus, vous avez la possibilité de saisir les services rectoraux

Le rectorat prévoit un service destiné à accompagner les étudiants pour trouver un programme de Master adapté à leurs projets personnels et professionnels, notamment au sein de leur ancien établissement si aucune de leurs candidatures n’a été reçue.

 

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir son inscription en Master ? 

En connaissance de cause, il convient d’être familier avec toutes les étapes pour réussir son inscription en Master et de les suivre à la lettre.

 

S’informer

La première chose à faire, dès lors que vous envisagez de vous inscrire en Master, est de vous informer sur les établissements à intégrer, les formations susceptibles de vous intéresser et leurs conditions d’admission.

 

Se conformer aux conditions d’admission

Après avoir sélectionné les programmes et les établissements qui vous intéressent le plus, conformez-vous aux conditions d’admission imposées. Il s’agit, entre autres, de fournir les documents nécessaires pour constituer le dossier de candidature et/ou de passer les concours et les entretiens en prenant soin de respecter les dates importantes et les dates butoir.

 

S’inscrire en Master

Une fois que vous avez la confirmation que votre candidature a été retenue, n’attendez pas le dernier moment pour vous inscrire au programme de Master auprès de l’établissement dans lequel vous avez été pris.

EN SAVOIR PLUS SUR LES CURSUS APRÈS BAC+2/BAC+3

Mis à jour le 23 juin 2022